fbpx

COVID-19: Le retour au travail des PMEs des Laurentides a un prix!

dans Nouvelles récentes

Chez Vibe Médias, nous travaillons avec plusieurs petites entreprises des Laurentides. Certaines d’entre eux rouvriront leurs portes lundi, et c’est le branle-bas de combat pour plusieurs afin de s’assurer de bien respecter les consignes du gouvernement, de protéger les employés et leurs chers clients.

Nous avons pensé qu’il serait intéressant de vous expliquer ce que ces entreprises vivent, afin que vous, chers Sauverois(es) puissiez bien les soutenir.

Le retour au travail en temps de COVID-19 engendre énorméments de coûts supplémentaires à nos PMEs. Des coûts pour:

  • De l’équipement de protection individuel (masques, gants, blouses, disinfectant, etc.)
  • De l’équipement de protection general (plexiglass)
  • L’installation de stations de lavage à l’entrée du magasin
  • Des affiches, des auto-collants ou autres méthodes d’indication des consignes à suivre dans le magasin
  • De l’emballage supplémentaire pour certains produits (penser aux produits normalement vendus en vrac)

Tout ces coûts supplémentaires peuvent facilement se chiffrer dans les milliers de dollars. Il faut rajouter à ces coûts les pertes engendrées par la fermeture.

D’autres éléments peuvent rajouter de la pression à la reprise économique post-COVID-19:

Plusieurs québécois n’ont pas, en ce moment, le coeur à la dépense. Le taux de chômage d’avril a atteint 17,3%, et plusieurs ménages doivent réduire leur dépenses afin de pouvoir subvenir à leurs besoins.

D’autres consommateurs ne veulent toujours pas sortir de chez eux, et se rabattent donc sur les commandes en ligne et sur la livraison pour leurs besoins.

Finalement, le télétravail rajoute une couche puisque 27% des travailleurs oeuvrant normalement en milieu d’emploi se sont retrouvés en télétravail. Donc moins de dépenses pour leur voiture, leurs effets personnels (vêtement, maquillage, etc.) et les repas.

Finalement, certaines entreprises ont dû revoir leur modèle d’affaire au complet afin de survivre et de se réinventer. Pensez aux restaurants et certaines pâtisseries…

Donc, il se pourrait que les tarifs augmentent quelque peu, que les files d’attentes soient plus longues que vous aviez anticipé, qu’il y ait pénurie de stock sur certains items…  Mais continuez de soutenir vos commerçants locaux. Ils ont besoin de vous, plus que jamais!

 

D’autres articles pour agrémenter votre lecture:

Déconfinement: Les dépenses des PMEs explosent

Le consommateur n’a pas l’esprit à la dépense

Déconfinement pour plusieurs secteurs d’activité au Québec dès lundi

 

 

Dernier article par

Aller à Haut